Nu descendant un escalier
1912, huile sur toile, 146 x 89 cm
Philadelphia Museum of Art, The Louise and Walter Arensberg Collectio
n
nu

« Cette version définitive du Nu descendant un escalier, peinte en janvier 1912, fut la convergence dans mon esprit de divers intérêts, dont le cinéma, encore en enfance, et la séparation des positions statiques dans les chronophotographies de Marey en France, d'Eakins et Muybridge en Amérique.»
« Peint, comme il l'est, en sévères couleurs bois, le nu anatomique n'existe pas, ou du moins, ne peut pas être vu, car je renonçai complètement à l'apparence naturaliste d'un nu, ne conservant que ces quelques vingt différentes positions statiques dans l'acte successif de la descente.» Marcel Duchamp

**Extrait d'une interview datant de 1963, Marcel Duchamp raconte la  genèse du tableau...

le “Nu” ne pose pas mais est montré dans une figuration de mouvements. Cette peinture est en rupture avec le code du nu classique et est proche des codes de la représentation cubiste par la couleur par exemple tout en  présentant une différence dans le mouvement ,le dynamisme perceptible par les figures simultanées et l’emploi de signes graphiques ( pointillés,..).Cette décomposition du mouvement renvoie au Futurisme (voir G.Balla) toutefois  le thème du “Nu” est banni par les artistes futuristes italiens (voir dans ce blog)..


"Nu descendant un escalier" Marcel Duchamp (interview, 1963)

 


Lien sur marcel DUCHAMP http://www.understandingduchamp.com/