( texte de Nelly Brunel,extraits)

Art  Brut
Après la Seconde Guerre mondiale, quelques  artistes, adeptes d’une peinture improvisée,  ressentent la nécessité de profondes remises  en question. Leur art, dit "informel", ne doit rien au passé et ne subit aucune influence. Jean Dubuffet fait partie de ces peintres dont l’objectif est de  s’arracher de l’emprise de la tradition et  d’explorer des territoires inconnus, afin de retrouver la "spontanéité ancestrale de la main  humaine quand elle trace des signes".....
Pour dénoncer le caractère sélectif  et répressif de la culture officielle, il crée  en 1945 le concept de l’art brut *, un art  spontané et inventif refusant tout effet  d’harmonie et de beauté, ayant pour auteurs des  "personnes obscures, étrangères aux milieux  artistiques professionnels".

Art brut préféré aux arts culturels, Dubuffet, 1949 (extrait)

"Nous entendons par là des ouvrages exécutés par des personnes indemnes de culture artistique,dans lesquels donc le mimétisme(..) ait peu ou pas de part,de sorte que  leurs auteurs y tirent tout (sujets,choix des matériaux mis en oeuvre, moyens de transposition,rythmes,façons d'écriture,etc.) de leur propre fond et non pas des poncifs de l'art classique ou de l'art à la mode...."

*Note de artair :   le terme d'"art brut" est  bien sûr un abus de langage,( voir Etienne Souriau ) faisant référence implicitement à l'opposition nature-culture, "toutefois le sens le plus festif et le plus poétique de l'expression art brut nous est livré par la première carrière de Dubuffet comme négociant en vin, pour les meilleurs champagnes,"brut" qualifierait l'état le moins frelaté,le plus pur. "( d'après  Colin Rhodes , Art Outsider)

1543chaissac_gouach  tnDCP_3203  lesage01

Références :  Gaston Chaissac ( avec réserve car  il était loin d'être  un autodidacte ingénu )  , Facteur Cheval, Lesage ,etc..

(  et  "Outsider Art" pour  les pays anglophones)

Biographie (by artair)

A  41 ans  Jean Dubuffet  commence à  produire des oeuvres artistiques ,  tout en s’intéressant à  l’art de la  marginalité ( comme l’Art Brut, les graffitis)  .  Il affectionne particulièrement les matières non conventionnelles comme  le goudron, la terre, les feuilles d’arbre, les débris,etc..  qu’il intégre à ses travaux..

1962  Grand cycle de” l’Hourloupe”. Ce tracé, découvert en griffonnant avec des stylos à bille pendant des conversations téléphoniques, inscrit  sur la surface plane du tableau un peuple de figures qui vont peu à peu se développer dans l’espace.
Jean_Dubuffet_Hourloupe__1963_166220
1966 Les premières sculptures en polystyrène peintes au vinyl, “Tours,Bornes, Arbres”, espaces entiers habités, de cette période deux édifices demeurent dans la région parisienne Tours aux figures (1988 ,IleSaint Germain) et Villa Falbala
( Périgny sur Yerres)..



Dubuffet joue avec la gaucherie, le gribouillage, la  matière brute, et redécouvre ainsi  l’origine de l’art. La figure humaine, aux  contours élémentaires, se réduit  à celle d’un pauvre bonhomme abandonné  (Dhôtel nuancé d’abricot,  1947 ; Métafysix, 1950). La série  de portraits Plus beaux qu’ils croient, présentée en 1947, suivie des Corps de  dames, en 1951, provoque une violente réaction du  public..
Dhotel nuance d'abricot
1947
Oil on canvas
45 1/2 x 35 in. (116 x 89 cm)
            dhotel