Généralement  la naissance de la  photographie est  présentée   comme une incarnation de l’ image naturelle qui se retrouve dans   le rêve, le Saint Suaire, le reflet, parfois on avance qu’elle serait  une conséquence logique  de la camera obscura, comme si  la venue de la photographie  était forcément  inéluctable  mais aussi paradoxal que cela puisse paraître  la photographie  n’était pas au XIX siècle une priorité scientifique .Le caractère ludique et magique de la photographie  attirait alors beaucoup plus les inventeurs .
Louis_Daguerre_2 (1)

Sans rentrer dans les relations Niepce-Daguerre , on notera que l’intérêt que porte Daguerre (1) pour la photographie alors qu’il est connu pour ses dioramas (immenses tableaux   animés par des jeux de lumière présentés au public dans une salle de théâtre spécialement conçue par Daguerre) n’est pas du au hasard et explique en partie  sa volonté de faire prendre  en charge  cette invention par l’Etat , idée au demeurant tout à fait nouvelle.

Le  daguerréotype  outre le fait qu’il soit un néologisme fantaisiste jouant sur la mode  des racines gréco-romaines est dès sa présentation au public "une technique sans technique"..
“ Enfin le daguerréotye n’est pas un instrument qui sert à dessiner la nature, mais un procédé physique et chimique qui lui donne la facilité de se reproduire d’’elle même”( Daguerre)
Arago (2)
Le brevet de Daguerre est acheté sur les conseils d’Arago (2)  par le gouvernement français le 19 août 1839.Le Parlement français choisit de voter une loi “ dotant le monde “ de la photographie ( avec en prîme une pension pour Daguerre) . La procédure soutenue par Arago est de décrire le daguérréotype comme une idée et non comme une invention non brevetable puisque “dès qu’elle sera connue,chacun pourra s’en servir. Le plus maladroit fera des dessins aussi exactement qu’un artiste exercé. Il faut donc nécessairement que ce procédé appartienne à tout le monde ou qu’il reste inconnu !”
Dans le discours d’Arago de 1839 on relève les mythes fondateurs qui construisent  la légende autour de la photographie. Elle est comme invention,d’après Arago, une synthèse entre la démarche intuitive de Niepce et la pensée rationnelle de Daguerre , soutenue  par l’Académie des Sciences. Les missions de la photographie seront  de conserver la mémoire patrimoniale, de rendre service aux Arts  et d’avoir un usage scientifique
..
( ouvrage à consulter  la naissance de l'idée de photographie par F.Brunet)

Ci dessous  : Boulevard du Temple ,daguerréotype de 1839


2_Daguerre_Boulevard_du_Temple_1838_1839