tableau
Les demoiselles d’Avignon, Pablo PICASSO,1907.

"Cette peinture est comme un exorcisme", Picasso à propos des demoiselles

Ce tableau, inachevé, considéré comme l’origine de l’Art Moderne, serait une réponse picturale à un tableau  peint , l’année d’avant, par Henri MATISSE, intitulé “Luxe,calme et volupté”.Henri Matisse était alors considéré comme le chef de file d’un groupe d’artistes rebelles à l’art officiel, surnommés les “Fauves” parce qu’ils privilégiaient la couleur .”Nos tubes de  peinture seront des cartouches de dynamite" (Derain)

"C'est comme si tu voulais nous donner à boire du pétrole pour cracher du feu" aurait dit Georges Braque à Picasso qui lui montrait les Demoiselles d'Avignon pour la première fois en 1907

*Pablo Picasso passera plusieurs mois à concevoir cette oeuvre majeure, élaborée à partir de centaines d’études et de dessins préparatoires . Les noms de cette oeuvre  ont été d’abord “Le Bordel philosophique”,”Le Bordel d’Avignon” et enfin “Les demoiselles d’Avignon” , titre qui ne plaisait guère à l’artiste. Enfant il habitait près de la  rue d’Avignon , une rue de Barcelone (Espagne),célèbre pour ses maisons closes . Dans les premières recherches, Picasso réprésentait quelques clients ,marins, étudiants, avant de les effacer.
*Le contexte historique, rappel:
Deux inventions techniques du 19° siècle, la photographie et le cinéma, remettent en cause le travail traditionnel du peintre qui consistait à imiter la Nature..
Une très grande exposition coloniale sur  ”l’Art Nègre”( Art Africain) , vue entre autres par Picasso et Matisse ,a eu lieu en 1906 à Paris.
Picasso a toujours démenti avoir été influencé par le "formalisme "africain à propos de ce tableau. Par contre il était très sensible à la charge magique ( chamanisme, animisme) des oeuvres qu'il avait pu  découvrir..
*La tradition artistique  dans le motif..
La nudité féminine (en groupe)  est apparue aussi dans  : le Bain Turc d’ Ingres (très apprécié par Picasso), les Baigneuses de Cézanne, Luxe Calme et Volupté de Matisse..La prostitution n’est pas un sujet nouveau : par exemple l' Olympia de Manet ou  les prostituées traitées par Toulouse Lautrec.
Les drapés  ainsi que la Nature Morte (ici avec un  implicite sexuel) perpétuent  une tradition picturale..